Hes-so Valais
Menu
11-07-2018

Anergy + : 1er réseau anergie monotube, sans sonde géothermique

« Retour
Anergy + : 1er réseau anergie monotube, sans sonde géothermique
Anergy + : 1er réseau anergie monotube, sans sonde géothermique

Produire de la chaleur, de l’électricité et du rafraîchissement à partir d’énergie primaire 100% renouvelable, sans micro-particules, à un coût économique et concurrentiel : c’est l’objectif du concept Anergy+. En fonction à Zinal depuis le 27 novembre 2017, ce réseau anergie nouvelle génération combine trois éléments : la géothermie superficielle sans sonde géothermique, un réseau anergie très basse température (dès 0 degré) et un gazéificateur chaleur-force alimenté par des plaquettes forestières locales, le tout neutre en terme de CO2.

Une boucle anergie permet de bénéficier de toute source potentielle d’énergie présente dans l’environnement, qu’elle soit naturelle (soleil, vent, chaleur de la terre, etc.) ou issue d’un processus industriel (rejets thermiques, chaleurs fatales, etc.). Cette boucle anergie permet de stocker et distribuer cette énergie au travers de réseaux locaux. Les réseaux anergie actuels sont composés de plusieurs boucles, de sondes géothermiques, et sont souvent de grande dimension afin d’être économiquement viable.

Développer un réseau anergie monotube de petite taille, connecté à un couplage chaleur-force neutre en termes de CO2 et sans micro-particules, le tout à un coût économique concurrentiel, c’est le défi que l’entreprise GEFISWISS SA à Lausanne est en passe de réussir au travers de sa spin-off Anergy+. Le concept d’Anergy+ a été déployé après des années de recherches et d’études. Un projet contrôlé et validé par la HES-SO Valais-Wallis, qui suit le projet pour confirmer son efficience.

Le concept Anergy+ est implanté depuis novembre 2017 à Zinal au sein d’un projet de résidence touristique de GEFISWISS SA, à 1675 mètres d’altitude. La résidence compte 6 bâtiments pour un ensemble de 100 appartements ou 520 lits touristiques, nécessitant annuellement 72 kWh/m2 pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. Le concept est employé dans des conditions particulièrement difficiles : température du sol très basse en hiver, manque d’ensoleillement, besoins en eau chaude et en chauffage très irréguliers et concentrés par rapport à une habitation dite classique.

Dès lors que le réseau anergie développé à Zinal est composé d’un seul tube et d’aucune sonde géothermique, le coût économique calculé est très concurrentiel. Le suivi de la HES-SO Valais-Wallis permettra de confirmer le bilan économique durant ces prochains mois.

Le concept Anergy+ est particulièrement adapté pour les collectivités, que ce soit en plaine ou en montagne. En effet, il permet de créer des réseaux anergie, dont le système de production offre un bilan annuel neutre en CO2 et ne produit pas de micro-particules. Ce dernier point étant particulièrement important pour les localités restreintes dans leur choix de système de chauffage par l‘ordonnance sur la protection de l’air. Le concept permet en outre de produire du rafraîchissement gratuitement durant les périodes chaudes, ce qui est aujourd’hui essentiel, tant dans les bâtiments médicaux, industriels et les centres commerciaux, que dans les bureaux ou les habitations.

Ce concept peut également être raccordé sur des réseaux de chauffage à distance traditionnels ou des unités de valorisation thermique des déchets existants en vue de leur extension sur de grandes distances tout en minimisant les pertes calorifiques. Il permet alors de maximiser le nombre de clients du réseau en diminuant leur coût d’exploitation.

Conforme aux objectifs de la politique énergétique 2050 de l’OFEN, le concept d’Anergy+ permet d’améliorer l’efficience énergétique, de développer les énergies renouvelables et d’accélérer la transition énergétique.