Hes-so Valais
Menu
10-04-2018

Premiers résultats concluants pour le projet de recherche européen Entropy

« Retour
Premiers résultats concluants pour le projet de recherche européen Entropy
Premiers résultats concluants pour le projet de recherche européen Entropy

Sierre - L’institut Informatique de gestion de HES-SO Valais-Wallis à Sierre participe depuis 2 ans au projet de recherche européen « Entropy ». Le projet a pour objectif le développement d’une application émettant des recommandations sur smartphone afin d’économiser de l’énergie. Le site du Techno-Pôle de Sierre est l’un des trois sites pilote en Europe.

Il existe différents moyens de réaliser des économies d’énergie. Le plus simple et le plus pratique consiste à accroître l’efficacité énergétique sur le plan technique, en remplaçant les dispositifs peu efficaces par d’autres plus performants. Une seconde solution, plus délicate à mettre en œuvre mais plus économique, consiste à réaliser volontairement des économies d’énergie par le biais d’une modification des comportements en impliquant les usagers dans leur environnement. Cette seconde solution est l’objectif du projet de recherche « Entropy ».

Une application mobile pour inciter les utilisateurs à adopter un comportement économe en énergie

Le projet « Entropy » aboutira sur le développement d’une application mobile générant des recommandations automatiques en fonction d’informations récoltées par des capteurs installés dans vos locaux. « Vous êtes dorénavant 4 personnes dans la pièce, il fait 20 degrés, nous vous invitons à éteindre le chauffage », voici un exemple de message qui pourrait s’afficher sur votre téléphone.  La formulation de ces suggestions sera adaptée à chaque profil d’usager afin de renforcer au mieux sa motivation.

Techno-Pôle de Sierre, précurseur et site pilote

Le Techno-Pôle de Sierre a été équipé de senseurs de lumière, de capteurs de Co2, de détecteurs de présence et de systèmes de mesure en temps réel. Une cinquantaine de collaborateurs sur les 550 que compte le site ont fait partie prenante de cette expérience grandeur nature. Ces derniers ont été invités à participer à une chasse au trésor ludique durant laquelle on leur a demandé de répondre à des questions en rapport avec l’énergie, nous explique le Prof. Dominique Genoud en charge du projet. Une application mobile intelligente a été également déployée. Cette dernière génère des recommandations sur la base des informations récoltées grâce aux capteurs.

Interaction entre les humains et l’informatique, des difficultés à motiver les non-utilisateurs

L’interaction avec les collaborateurs du site s’est faite de différentes façons. Sur les premiers participants, De précieuses informations quant au comportement des utilisateurs en rapport avec leur sensibilité à l’énergie et à l’économie globale potentielle on put être récoltés et montrent qu’un système complexe impliquant des senseurs de l’automatisation et des gens peut fonctionner.

Résultats définitifs fin novembre

Le projet de recherche se terminera fin novembre. Les résultats définitifs seront communiqués à ce moment-là. Selon les experts l’enjeu est d’importance, 5 à 10% d’économie d’énergie pourra être réalisé grâce à des outils de conseils et pilotage.

Revue de presse