Hes-so Valais
Menu
25-11-2015

Prévention des chutes 
et qualité de vie des seniors

« Retour
Prévention des chutes 
et qualité de vie des seniors
Prévention des chutes 
et qualité de vie des seniors

Le 24 novembre dernier, Anne-Gabrielle Mittaz Hager (cheffe de projet), Nicolas Mathieu et Roger Hilfiker ont reçu le prix Leenaards pour leur programme d’exercice physique à domicile «T&E Elderly» sur la prévention des chutes 
et la qualité de vie des seniors. Découvrez le projet en images, avec Anne-Gabrielle Mittaz Hager:


 

Thématique et hypothèse

La problématique des chutes représente un enjeu majeur de santé publique. Elle touche aujourd’hui un tiers des personnes de plus de 65 ans (50% dès 80 ans), avec en moyenne une chute par année. Elle est généralement synonyme de perte d’autonomie et parfois même de rupture de vie sociale.

L’équilibre, la mobilité fonctionnelle et la force musculaire diminuent la peur de chuter et sont dès lors des facteurs fortement associés à la qualité de vie des seniors. Si les effets des programmes d’exercices à domicile sur la diminution des chutes ont déjà été scientifiquement démontrés, l’envie d’y participer et la persévérance à s’y astreindre semblent limiter considérablement leur impact.Le programme d’exercice « T&E Elderly » met l’accent sur la motivation, l’autonomie et la confiance en soi des seniors, afin de favoriser leur persévérance à s’entraîner sur le long terme.

Méthodologie

Suite à une recherche exploratoire – menée en 2013 avec le soutien de la Fondation Leenaards – les chercheurs vont mener une étude randomisée contrôlée, intercantonale (Valais, Vaud et Zurich) et multicentrique, sur une durée de trois ans. 440 sujets (âgés de 65 ans et plus) seront suivis à domicile par des physiothérapeutes spécialement formés, à raison de huit séances réparties sur six mois.

Les physiothérapeutes ne prescriront pas les exercices mais agiront en tant que coach. A l’aide de supports vidéo – intégrés à une application mobile pour tablette tactile –, ils accompagneront les seniors dans leurs choix d’exercices et s’assureront de leur bonne réalisation. Les mesures évaluées à plusieurs reprises seront les chutes (nombre, gravité, peur de chuter, facteurs de risques), la qualité de vie et l’adhésion aux entraînements.

Résultats attendus

Ce projet de recherche devrait déterminer si ce programme spécifique de tests et d’exercices à domicile peut avoir le double potentiel de diminuer le risque de chute, tout en augmentant la qualité de vie de la population à laquelle il s’adresse.

 

« L’originalité de ce projet réside dans sa volonté d’empowerment des personnes âgées. Le programme de test et d’entraînement à domicile mise en effet sur l’adhésion et la motivation personnelle du senior.  Il est par ailleurs adaptable à l’état de celui qui le pratique. » Le Jury « Qualité de vie 65+ » 2015