Hes-so Valais
Menu
03-07-2018

Quand l’Asie orientale sollicite les chercheurs de la Haute Ecole d’Ingénierie

« Retour

La Haute Ecole d’Ingénierie (HEI) et ses instituts Technologies du vivant (ITV) et Systèmes industriels (ISI) intéressent de plus en plus l’Asie orientale, pour leurs recherches appliquées. Invités à présenter leurs projets et à collaborer avec des institutions japonaises et chinoises de renom, trois ingénieurs font avancer les collaborations en mettant à profit leurs compétences en microbiologie et opto-électronique.

Japon – L’empire de la microbiologie
Wolfram Manuel Brück, responsable du laboratoire de microbiologie de l’ITV, a participé en tant que chairman et orateur à la Conférence internationale « Applied Microbes 2018 » qui s’est déroulée les 6 et 7 juin derniers à Osaka, Japon. Cette rencontre a rassemblé une centaine de chercheurs en provenance des États-Unis, de Chine, du Japon et d’Europe, pour échanger sur la recherche appliquée dans le domaine de la microbiologie. Actif dans ce domaine depuis 1997, W. M. Brück développe de nouveaux produits favorables à la santé intestinale, tels que les probiotiques. Son travail est important et novateur dans la mesure où il a déjà été démontré par ses collègues qu’une flore intestinale saine participe à une bonne santé globale, mentale et physique, ainsi qu’au système immunitaire des personnes. Ce voyage a permis de développer de nouveau partenariats de recherche, notamment avec l’University College Dublin qui collabore déjà avec l’ETHZ. L’Université de Kuala Lumpur (Malaisie), souhaite également profiter des compétences de l’ITV pour analyser l’influence du cacao sur la flore intestinale.

Chine – A l’heure du thé         
Wilfried Andlauer, également chercheur auprès de l’ITV, met ses compétences à disposition du plus grand exportateur d’extraits de thé de Chine, en partenariat avec le Tea Research Institute, Agriculture & Biotechnology College de l’Université de Zhejiang à Hangzhou. Les collaborations avec cette Université existent depuis 2002, notamment pour les échanges d’étudiants Bachelor et Master. Le projet, développé pour l’entreprise Zhejiang Minghuang Nature Food Development Co., Ltd., dans le cadre d’un partenariat d’innovation, se base sur des champs électriques pulsés. Le traitement par champs électriques pulsés est un traitement non-thermique sélectif de très courte durée, généralement de quelques millisecondes voire microsecondes. Cette technologie, maîtrisée à l’ITV, vise à tuer les microorganismes et en même temps aide à mieux extraire les composés du thé, comme les polyphénols et la caféine.  

Chine – Dans l’œil du chercheur        
Martial Geiser, chercheur auprès de l’ISI, partira dans cette même Université de Zhejiang en septembre pour y présenter ses recherches dans le domaine de l’opto-électronique. M. Geiser travaille sur les flux sanguins de l’œil et sur la méthode du laser doppler permettant d’explorer ces flux dans les artères et les veines. Il profitera de cette invitation pour rencontrer le responsable des relations internationales et étendre les partenariats avec les 5 collèges formant cette Université de renom.